Le télégramme / Histoire de l'art. Les CM révèlent leur projet scolaire

Publié le par Servane MOREAU

Publié le 03 avril 2017
 

Après trois mois de préparatifs, la classe des CM1 et CM2 de l'école publique du Votten vient de dévoiler son nouveau projet scolaire. Cette nouvelle action, réalisée sous l'impulsion de l'institutrice, Anne Comte, entre dans le cadre du programme en histoire des arts entrepris depuis six ans à l'école. 

Un secret bien gardé 


Samedi 1e r avril, sur le site des mégalithes, les 20 élèves ont pu ainsi révéler aux familles et public leur secret bien gardé. Avec la collaboration de Jean-Michel Bonvallet, du service éducatif du Centre des monuments nationaux (CMN), il s'agissait cette année de participer à la découverte de la gravure à travers les différentes périodes de l'histoire et de la Préhistoire. Pour cela, Pierre Collin, peintre-graveur et professeur à l'EESAB, a permis d'entreprendre ce nouveau projet en initiant les enfants aux différentes techniques de la gravure. À l'aide de travaux dirigés et en modulant des actions en partenariat avec l'École européenne supérieure d'art de Bretagne de Lorient (Beaux-arts) où ils se sont rendus, les enfants ont remonté le temps à travers l'histoire de la gravure. 

Des stèles gravées à l'estampe 


Un travail minutieux s'en est suivi pour réaliser plusieurs ouvrages dont trois gravures : une gravure sur minéral, une gravure sur bois ainsi qu'une gravure sur métal selon la technique dite de « l'eau-forte ». Les ouvrages de chaque élève ont ensuite été déclinés sur des panneaux photos répartis sur le site des mégalithes accessible au public.


© Le Télégramme

Encadrés d'Anne Comte, institutrice à l'école publique du Votten, soutenus par Jean-Michel Bonvallet, référent pédagogique au CMN, de Jacques Buisson-Catil, administrateur du CMN, et de Pierre Collin, professeur à l'EESAB de Lorient, les élèves du cours moyen de l'école publique du Votten ont réalisé un projet exceptionnel sur l'étude de la gravure à travers l'histoire.

Encadrés d'Anne Comte, institutrice à l'école publique du Votten, soutenus par Jean-Michel Bonvallet, référent pédagogique au CMN, de Jacques Buisson-Catil, administrateur du CMN, et de Pierre Collin, professeur à l'EESAB de Lorient, les élèves du cours moyen de l'école publique du Votten ont réalisé un projet exceptionnel sur l'étude de la gravure à travers l'histoire.

Publié dans Ecole, presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article